Le Mensonge : Une pièce de théâtre avec Pierre Arditi et Evelyne Bouix !

14351613571186_photo_hd_224241
© Théâtre Edouard VII

Pour sa nouvelle pièce, Florian Zeller a choisi un thème récurrent dans le théâtre de boulevard : celui du mensonge et du comique de situation. Le postulat de départ est assez simple mais tout bonnement efficace : Alice (Evelyne Bouix) surprend le mari d’une amie en train d’embrasser une autre femme dans la rue. En rentrant, elle annonce, non sans difficulté, la nouvelle à son mari, Paul (Pierre Arditi) lui sommet d’annuler le dîner prévu justement le soir-même avec ce couple d’amis, afin d’éviter toute situation embarrassante. Or, forcément, le couple sonne déjà à la porte, il est donc impossible de faire machine arrière. À partir de là, que faire, que dire… Mensonge ou vérité ?

          Car toute l’interrogation est là : la vérité est-elle toujours bonne à dire? Une opposition se fait sentir au sein du couple, Evelyne Bouix veut dire la vérité à son amie pendant que Pierre Arditi préfère taire l’information par « délicatesse ». Inévitablement, le public est amené à se poser la question : que ferions-nous dans la même situation ?

illustration-theatre_1-1466002466© Emmanuel Murat

          La mise en scène de Bernard Murat est sobre mais efficace. Avec les décors de Nicolas Sire, on est dans l’archétype du salon bourgeois mais avec tout de même une touche de modernité en comparaison des décors habituels. Ici, pas de fauteuil mais des canapés, régulièrement déplacés en fonction des scènes. Exit également les portes qui claquent à tout-va, ce que l’on ne peut qu’apprécier !

          Pierre Arditi est drôlissime dans ce rôle qui lui sied à merveille, créant à lui seul, la majeure partie des situations comiques et incontestablement, la salle du Pin Galant, rit beaucoup ! Le rôle tenu par Evelyne Bouix, est quant à lui, plus complexe dans la mesure où elle semble se questionner sincèrement au fur et à mesure des réactions de son mari. Par ailleurs, quand on sait que ces deux-là sont un couple à la ville, on ne peut que s’amuser des situations de disputes ! En revanche, nous sommes moins convaincus par les personnages secondaires que nous n’avons pas trouvés très justes, un couple auquel on ne croit pas vraiment !

          Bien qu’un peu répétitif du fait du jeu de pistes, ce vaudeville parvient à nous surprendre et à atteindre son objectif, celui de nous questionner jusqu’au bout. Jusqu’à la fin, nous sommes emmenés par les comédiens sans parvenir à savoir s’ils nous mentent ou nous disent la vérité. Il faudra attendre la toute dernière scène pour que tout se délie, au risque d’en surprendre plus d’un…

Le Mensonge
Avec Pierre Arditi et Evelyne Bouix
En tournée dans toute la France
Toute l’actualité du Pin Galant, à Mérignac