Le Ping Pong club du Centre Pompidou – Le jeu comme allégorie de la démocratie

EXP-PINGPONGCLUB_full

© Centre Pompidou

          Si vous vous rendez au Centre Pompidou dans les prochains jours, vous serez certainement surpris d’y trouver au niveau – 1, un groupe de jeunes adolescents s’adonnant à leur passe – temps d’un jour, le ping – pong. Lieu de mutations et d’expérimentations artistiques, le Centre Pompidou s’est transformé le temps de quelques semaines en terrain de jeu pour les passionnés de tennis de table. Ne vous détournez pas de cet espace qui vous était jadis familier et qui vous paraît aujourd’hui méconnaissable car derrière chaque installation, chaque happening et chaque performance, se cachent une symbolique, un sens et une signification cachés.

Le Ping-Pong Club est une proposition de sociabilité : à travers les règles clairement établies du jeu et ses valeurs de fair-play, c’est un idéal démocratique qui se dessine, utopie temporaire et résistance douce au totalitarisme.

Les Inrocks

          Ce projet tient de la volonté de l’artiste Julius Koller de transformer un espace muséal en terrain de jeu. Originaire de Bratislava, Julius Koller (1939 – 2008) tente à travers le médium artistique de contester le régime politique totalitaire stalinien alors en vigueur dans les années 1970. A une époque où la liberté d’expression est mise à mal par la censure et la répression, l’art devient le seul moyen pour les contemporains du Printemps de Prague de véhiculer un message militant. L’art exprime, développe et illustre la pensée de son auteur, ses idées, ses revendications. Il est par l’importance qu’on lui accorde un langage et un moyen d’expression. A travers cette table de ping – pong, c’est la démocratie qu’a souhaité revendiquer l’artiste, une démocratie illustrée sous la forme allégorique d’un jeu aux règles et aux principes bien définis.

En jouant au ping – pong, il s’agit de s’adonner à une activité pleinement ludique tout en questionnant la dimension proprement politique du jeu. 

Le Centre Pompidou

pi

          Dans le cadre de la sixième édition du festival « Air de jeu », l’idée du « ping – pong Club » a été reprise par l’artiste contemporain thaïlandais Rirkrit Tiravanija qui tend à amener les visiteurs du musée à s’interroger sur le caractère politique de l’oeuvre. Le ping – pong, ce jeu collectif en apparence anodin et banal est donc ici doté d’une dimension politique forte. Cette installation et ce projet artistique – développés et diffusés au cours des années 2010 par Tiravanija au sein de plusieurs musées – nous amènent à nous interroger sur le rôle et l’ambition de l’art développés au cours des XXe et XXIe siècle.

Et si l’art n’avait d’autre ambition que d’exprimer un idéal, une utopie ?

Du 15 avril 2015 – 20 juillet 2015
Forum -1 – Centre Pompidou, Paris
Entrée libre

1 Comment

Laisser un commentaire