LIVE REPORT – LOU DOILLON – 19 NOVEMBRE  AU KRAKATOA

received_10208195228500076

© Benjamin Pavone

Le concert de Lou Doillon à Bordeaux était programmé de longue date. Le hasard faisant qu’il était prévu moins d’une semaine après les tragiques évènements de Paris, nous aurions pu nous poser la question d’y aller ou non. En réalité, nous n’avons pas hésité une seconde, nous nous devions d’y être comme un acte de résistance mais aussi d’amour envers la musique, les concerts et plus que tout, la vie !

Et finalement, quoi de mieux que la musique de Lou Doillon pour reprendre la route des concerts… Récit de cette soirée unique !

11225351_954791441236500_2526599571995167656_n

© Benjamin Pavone

          Premier concert au Krakatoa depuis le 13 novembre, chacun a conscience de vivre un moment à part qui restera dans l’histoire de la salle. Après une intervention d’un membre de l’équipe du Krakatoa et une première partie assurée par I am Stram Gram, Lou Doillon arrive sur scène, un petit ruban noir entourant son pied de micro.

          Le concert s’ouvre avec deux chansons du nouvel album : Good man et Let me go, l’occasion pour nous de confirmer notre très bonne impression de cet opus intitulé Lay low. Sa musique pop-folk, sa mélancolie et sa douceur sont tout ce dont nous avions besoin

         S’enchainent alors les morceaux tous plus beaux les uns que les autres, particulièrement bien mis en valeur par les musiciens qui entourent cette auteure-compositrice-interprète. Places, dont les premières notes de piano enchantent les spectateurs ou encore ICU, single qui a révélé Lou en tant que chanteuse, sont superbement mis en lumière.   

          La reprise de Sould I Stay or Sould I go des Clash n’est plus à l’ordre du jour, il faut dire qu’avec désormais deux albums, la jolie Lou Doillon a de quoi nous livrer un concert composé uniquement de ses propres morceaux. Alternant titres du premier et du deuxième album, nous avons le plaisir d’entendre Devil or angel, Jealousy, Above my head ou encore Left behind !

12279175_954791447903166_9109077364344069835_n

© Benjamin Pavone

          Bien que réservée, l’artiste nous livre quelques anecdotes explicatives autour de ses chansons. Au moment de chanter Ticket line, Lou nous explique que c’est la chanson «inédite» ou «bonus» ,qui, en fonction des albums, est parfois présente, parfois non … Titre plutôt dispensable. Nous aurions préféré entendre Make a sound par exemple.

          Cependant, malgré cette petite réserve pour ce titre, ce qui est certain, c’est que lorsque l’on aime sa voix, on ne peut que prendre un plaisir immense à l’entendre en live. Ce timbre atypique, quelque peu éraillé, que Lou laisse s’envoler, est un régal pour les oreilles !

12272731_10208195231300146_225591744_n

© Joanne Creton

          Tout au long du concert, on ressent une grande ferveur dans les applaudissements qui lui sont délivrés, les spectateurs étant à la fois heureux que la chanteuse soit là et heureux eux-mêmes d’être présents. Pour la dernière chanson, Lou est seule sur scène avec sa guitare. Elle nous invite alors à reprendre le refrain de Weekend Baby, pour un ultime instant de communion!

Ce jeudi, nous pouvons dire que nous avons vécu un vrai moment de partage. Lou Doillon conclura son concert par cette belle phrase «Prenez soin de vous, soyez heureux, soyez bons» … message bien reçu Lou ! 

Lou Doillon 

Nouvel album Lay Low

En tournée dans toute la France

Laisser un commentaire