LIVE REPORT – YAEL NAIM – 28 OCTOBRE – LE ROCHER DE PALMER A BORDEAUX

    Yael Naim, chanteuse franco-israélienne, est mondialement connue grâce à son tube New Soul –  sorti en 2007 -, depuis, elle a sorti deux albums, She was a boy et Older, toujours accompagnée de son acolyte David Donatien. Après un passage au Cirque d’hiver à Paris, elle est actuellement en tournée dans toute la France.

Nous étions mercredi 28 octobre au Rocher de Palmer pour l’applaudir, nous vous racontons !

          Yael Naim arrive sur scène en interprétant If you could see. Sa voix est incontestablement au rendez-vous, le silence religieux de la salle lui donnant encore plus d’ampleur. Elle apparaît timidement sur scène pour enfin saluer le public d’un «bonjour Bordeaux», lançant officiellement le concert. S’en suit un enchainement de morceaux tous plus envoutants les uns que les autres : Dream in my head, Coward, Toxic ou encore Go to the riverLa présence sur scène des 3SomeSisters, trois choristes au style bien particulier donne un ton original au concert, un côté décalé amenant du peps aux chansons.

 12183842_10208064311627236_570926706308148527_o

Notons la beauté des jeux de lumières. Ces derniers sont très travaillés et donnent une atmosphère très agréable à chacun des morceaux. L’énorme hibou qui tapisse le fond de la scène est là comme observateur du temps qui passe, il est l’animal qui symbolise parfaitement Older selon Yael Naim.

          Yael Naim nous quitte une première fois avec New Soul que le public reprend avec plaisir. Bien qu’il ait été plutôt timide, la configuration assise de la salle n’aidant pas au lâcher prise, le public se lève pour une très belle standing ovation à la fin de la chanson. On sent d’ailleurs la chanteuse très émue et pour cause, en revenant sur scène, elle nous apprend que son papa est présent dans la salle. Pour le remercier, elle a choisi de lui interpréter une chanson d’Elvis Presley qu’il lui a toujours réclamée : Can’t help falling in. Elle qui n’avait jamais voulu la faire le remercie finalement pour cette belle idée. Nous le remercions également tant le moment était beau.

           Cette soirée était placée sous le signe de la famille puisque pour son deuxième rappel, Yael Naim se fait accompagner par Eyal, son petit frère, qui avait assuré la première partie. Ils semblent tous les deux très heureux de partager ce duo, tout en émotion.

          En alternant les morceaux derrière son piano ou au plus près de son public, à la guitare, Yael Naim nous a offert un concert très riche en émotion. Le terminant en hébreux à travers Levater, elle marque ainsi une connexion entre son passé, son présent et son avenir!

 12182687_10208064349388180_6005015264906024018_o

 

Yael Naim est en tournée dans toute la France et à l’Olympia le 12 mai 2016 !

Laisser un commentaire