Un café avec Lewis Evans

Capture d’écran 2015-09-24 à 20.15.52

© Joanne Creton

          Depuis quelques jours, c’est l’automne. On a donc eu envie de vous rappeler le soleil, la plage et les festivals avec notre interview estivale de Lewis Evans, réalisée lors de son passage à Rock en Seine ! Ce très sympathique anglo-normand a pris quelques minutes pour revenir avec nous, sur les différents événements culturels qui ont rythmé ses étés mais aussi sur sa carrière solo!

Joanne : Bonjour Lewis! Pour commencer, peux-tu nous parler un peu de ton premier album solo ?

Je suis content qu’il arrive enfin. J’avais envie de sortir ces chansons que j’avais depuis longtemps. Elles étaient différentes de ce qu’on a fait avec les Lankies, il fallait que je les sorte par moi-même, seul. Je suis content aussi des artistes qui m’accompagnent sur ce disque, Keren Ann et Gaëtan Roussel. J’ai l’impression de rentrer dans un autre monde (rires). Ils sont venus me voir, m’ont dit qu’ils aimaient ma musique. Les duos se sont fait comme ça, super naturellement, c’est cool !

J. : L’endroit où vous aimez partir en vacances ?

Je vais souvent en Bretagne, dans la presqu’île de Crozon. J’y vais particulièrement tous les étés, au moins pour un petit week – end. J’aime bien le Finistère, peut être parce que j’ai du sang Galois, ça me rappelle l’enfance quand je trainais dans mon village.

J. : Votre meilleur festival en tant que festivalier ?

Déjà ça me manque parce que je ne fais pas beaucoup de festival.
Ce n’est pas parce qu’on y est mais mon meilleur souvenir c’est Rock en Seine, quand j’ai vu Belle and Sebastian, qui est un groupe que je suis depuis mes 16 ans.

J. : Votre concert coup de cœur de cette édition de Rock en Seine ?

J’aurai aimé voir Jeanne Added mais elle jouait en même temps que moi. Je vais aller voir FFS, je pense que ça va être très bien.

J. : L’album qui a marqué votre été 2015 ?

C’est celui de Jeanne Added. C’est un super album. C’est la David Bowie au féminin.

J. : Le film que vous avez vu cet été et qui vous a marqué ?

J’ai vu Nos futurs de Rémi Bezançon. Je suis allé le voir comme ça parce que j’avais vu la bande annonce. Ca m’a vachement rappelé mon adolescence et ma vie, j’ai la trentaine. Il y a eu un moment où j’étais comme le personnage du film. Il y a un truc très poétique dans ce film qui m’a marqué.

Merci Lewis !

12004037_10207860455730966_7112180656836294978_n

          Profitant d’une pause avec son groupe The Lankies, Lewis Evans se lance en solo en nous offrant un son pop/folk très réussi. Son album sera disponible dès le 2 octobre prochain et il sera en concert le 26 octobre, à la Maroquinerie à Paris !

Lewis Evans – Hey Girl

Laisser un commentaire