Un café avec Vianney

Capture d’écran 2015-02-23 à 10.57.54

© Le Contemporain, Laurène Secondé et Vianney, 16/02/2015

          Quelques jours après sa participation aux Victoires de la Musique 2015 où il était nominé dans la catégorie « album révélation de l’année », le chanteur Vianney a bien voulu partager un café allongé avec une partie de l’équipe Le ContemporainAu milieu d’échos de vaisselle et de tireuse à bière, c’est un jeune homme confiant, léger  mais aussi passionné, que nous avons eu le plaisir d’interviewer.

Les Indiscrétions du Contemporain

 

1) La chanson que tu écoutes en secret ?

Little Things des One direction.

2) Ton film préféré ?

Il change assez souvent ! En ce moment, je répondrais The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson) et Casablanca (Michael Curtiz).

3) Que conseillerais-tu sincèrement aux débutants de l’amour ?

Aux premiers abords on pourrait croire dans ma chanson [ndlr : qui porte sur ce thème] que je n’encourage pas les débutants de l’amour, ce qui est faux. Mon conseil est de vivre entièrement et pleinement le sentiment amoureux.

4) Serais-tu vraiment capable d’envoyer un rat mort dégueulasse à une personne que tu détestes ?

Non ! Quoique…

5) Quelle est ta madeleine de Proust ?

L’odeur d’une certaine rue à Paris l’été, que je retrouve chaque année et qui me ramène à chaque fois en enfance. Je me sens chez moi d’un coup.

6) Es-tu plutôt pizza 4 fromages à emporter ou entrée-plat-dessert à la Tour d’Argent ?

Les deux ! Cela dépend du soir et de la personne avec qui je suis. Mais globalement j’en suis plutôt au stade pizza 4 fromages…

7) Ton livre de chevet

Fureur et mystère de René Char. Un cadeau de mon label pour mon anniversaire !

8) Ta devise ?

Etre et durer.

9) Ta mèche… Tu l’obtiens comment ?

(Rires). C’est un savoir-faire. Il ne faut pas oublier l’objectif de cette mèche qui est celui de cacher la calvitie naissante. Mais une fois qu’on a cela en tête, cette triste réalité… le coup de main est assez inspiré. Habile !

10) Où t’imagines-tu dans dix ans ?

Je n’en ai aucune idée… Je commence à savoir à peu près pour dans dix mois, puisqu’il y a de nouvelles dates de concert fixées. 10 ans c’est vraiment trop loin. Je sais par contre que je ferai quelque chose que j’aime et qui me passionne : je ne vis que comme cela. Cela peut faire très enfant gâté et peut-être que je le suis, mais c’est ma ligne de conduite à jamais !

DSC_0019

© Le Contemporain, Chirine Hammouch et Vianney, 16/02/2015

Propos recueillis par Laurène Secondé et Chirine Hammouch

Laisser un commentaire