UNE JOURNEE AVEC AaRON

© François Berthier

© François Berthier

Le mois dernier, autrement dit l’année dernière (le temps passe décidément trop vite), nous avons eu la chance de suivre le duo AaRON le temps d’une journée à l’occasion de leur venue à Agen pour un concert au Florida. Simon Buret, au chant, et Olivier Coursier, au piano et à la guitare, sont actuellement en pleine tournée pour promouvoir leur troisième album We cut the night, album qui est sans aucun doute l’un de nos préférés de l’année 2015.

Alors en quoi consiste une journée type en tournée avec AaRON ?

La réponse dans cet article !

 – 8h : l’heure du réveil –

AaRON était en concert la veille. Ils reprennent la route assez tard, le temps de recharger tout le matériel dans le camion. Ils ont roulé toute la nuit en tourbus pour arriver dès les petites heures du matin à Agen, au Florida. Sur place, ils se réveillent doucement et prennent un petit-déjeuner bien copieux !

« On aime bien se réveiller tranquillement.
En général, on nous accueille avec un petit-déjeuner
mais ce n’est pas toujours le cas contrairement
à ce qu’on pourrait croire » (Simon)

– 10h : l’heure culturelle –

Simon et Olivier aiment découvrir la ville dans laquelle ils jouent et notamment le patrimoine. À Agen, ils sont partis à la découverte des rues piétonnes, du musée des Beaux-Arts mais aussi de la cathédrale.

« L’architecture d’Agen est vraiment belle,
il y a des petites rues piétonnes très jolies.
On a visité la cathédrale aussi. » (Simon)

– 15h : l’heure des balances –

À chaque concert, la même nécessité de répéter, de prendre l’atmosphère de la salle et de découvrir les conditions scéniques. Les balances durent environ 1h, le but étant pour Simon de ne pas s’épuiser non plus. Avant les balances, tout est déjà prêt sur scène pour le concert du soir grâce au travail de l’équipe technique, en collaboration avec celle de la salle.

« On modifie parfois un peu la setlist pendant les balances.
On a un squelette général mais c’est très dur de faire une bonne setlist.
On ne veut pas juste faire un empilement de chansons,
on veut offrir un moment cohérent pour les gens.
On essaie aussi de créer un vrai lien entre les nouveaux morceaux
et les plus anciens qu’on revisite »  (Simon / Olivier)

– 17h: l’heure de la rencontre –

Pas d’interview programmée aujourd’hui mais une chouette rencontre avec une classe de musique d’un collège d’Agen. La classe travaille sur les musiques de film et a choisi d’interpréter U-turn (Lili) du duo, présente dans le film Je vais bien, ne t’en fais pas avec Mélanie Laurent. À leur arrivée, les deux artistes sont vivement applaudis et accueillis par quelques cris. On imagine l’émotion de ces jeunes qui rencontrent les auteurs-compositeurs-interprètes de la chanson sur laquelle ils travaillent dur depuis plusieurs mois. Un jeu de questions-réponses s’installe naturellement puis la chorale interprète la chanson. Quelques dédicaces et photos et il est l’heure pour le duo de rentrer se reposer dans leur loge qui les attend au Florida.

« On a régulièrement des invitations mais c’est rare de vivre
un moment aussi joli et profondément sincère
car généralement, ça reste dans le cadre de la promo.
L’idée d’être au coeur d’un quotidien d’enfant
me touche vraiment » (Simon)

– 20h30: l’heure du live –

Après une première partie signée AA, AaRON monte sur scène pour un set bien plus électro et dynamique que les tournées précédentes. Les jeux de lumière sont assez dingues ce qui fait le plaisir de Rod Maurice, photographe qui les suit sur de nombreuses dates de leur tournée. Les chansons du dernier album prennent une jolie dimension sur scène et confirme l’impression que l’on avait avec l’album : elles sont plus que réussies !

« On essaie autant que possible de choisir notre première partie
et qu’elle nous accompagne au moins sur quelques dates
pour proposer au public quelque chose qui ne soit pas antinomique.
Ce soir, on ne la connaissait pas mais dans ces cas-là,
on essaie toujours d’écouter, au moins pendant leurs balances. » (Simon)

 

© Joanne Creton

© Joanne Creton

– 23h30 : l’heure du départ –

Chaque bonne chose à une fin ! Le concert est fini, le duo s’est donné à fond. Le temps de revenir à la vie réelle autour de quelques bières et déjà il est l’heure de remonter dans le tourbus pour une nouvelle date, dans une nouvelle ville… Ainsi va la vie en tournée !

 

« Après le concert, on a toujours une grosse montée d’adrénaline.
On sort de chaque concert portés par de bonnes ondes.
On debrief un peu et malheureusement,
on doit souvent reprendre la route très vite
car on a un concert le lendemain » (Olivier)

AaRON

Album We Cut the night

En tournée dans toute la France

Toute l’actualité du Florida, à Agen

Laisser un commentaire